Découvrez le designer René Gabriel à l’origine du meuble en série

  • Vincent

Artiste décorateur et artiste engagé, René Gabriel a révolutionné le design de mobilier

René Gabriel est un designer français connu pour avoir popularisé les meubles en série alliant robustesse et esthétisme. Lors d’une carrière impressionnante, l’architecte-décorateur a expérimenté différentes techniques créatives : la mosaïque, le papier peint artisanal, le dessin, la publicité, etc. Mais c’est surtout dans le design de mobilier qu’il s’est illustré. Ses idées avant-gardistes sur les équipements modulaires tout en sobriété ont marqué des générations de designers. Focus sur cet artiste décorateur atypique.

Histoire : les débuts de René Gabriel

Né en 1890 dans une famille modeste à Maisons-Alfort, près de Paris, René Gabriel entre à l’École supérieure des Arts décoratifs (aujourd’hui Ensad) en 1912 et en sort, 5 ans après, diplôme en poche.

Des décors de théâtre à la boutique de dominoterie

Il gagne ensuite sa vie en créant des décors de théâtre, milieu dans lequel il rencontre son ami Léon Chancerel. Il s’établit également comme dominotier, fabriquant alors du papier peint artisanal et des objets en céramique. René Gabriel est assurément un touche-à-tout qui se met toujours à la page.

René Gabriel et l’Art déco : meuble et décoration

Dans les années 20, il crée des meubles et se fait remarquer lors du Salon d’Automne et au Salon des artistes décorateurs (le SAD) en France.Son style de meuble sobre très Art déco séduit des grands noms du design de l’époque, à l’instar de Francis Jourdain. Dès 1924, il devient également enseignant en dessin à l’École des arts appliqués de Paris.

René Gabriel et le meuble de série

En 1929, l’artiste revend sa dominoterie et rejoint Viacroze, une entreprise de mobilier et de papiers peints.

La vente de meubles industriels modulables

C’est là qu’il se passionne pour la production industrielle qu’il va ensuite, tout au long de sa vie, tenter d’appliquer dans son processus de création et ses ventes.
La fabrication en série d’un produit s’impose à lui comme une solution économique intéressante. Il conçoit dans les années trente les éléments RG en chêne : table, étagère, chaise, buffet, bureau, etc. Ces meubles et objets sont composés de modules juxtaposables, privilégiant ainsi le gain de place et la modularité.

Meuble : un style de plus en plus épuré

Inspiré par la crise des années trente, René Gabriel commence à modifier ses designs. Il privilégie alors des formes plus simples qu’auparavant, épurant son style. Il se base sur des matériaux peu coûteux. Dès 1934, il quitte l’entreprise Viacroze pour fonder les Ateliers d’art populaire.

René Gabriel et les meubles pour sinistrés

Artiste engagé, René Gabriel est un fervent défenseur d’un mobilier pour tous. Son but : concevoir des meubles industriels de qualité, apportant confort et joie à tous, surtout aux moins privilégiés. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, il est alors mandaté par le Service des Constructions Provisoires de France pour créer des objets et du mobilier d’urgence à l’attention de milliers de sinistrés. Il participe ainsi à l’effort collectif de la Reconstruction avec de nombreux architectes et décorateurs pour remeubler les plus démunis. Ses meubles en série en bois design(table, chaise, buffet) sontpragmatiques mais esthétiques et rencontrent un véritable succès. Ils sont encore aujourd’hui très recherchés par les amateurs de vintage.

Le succès d’un visionnaire

René Gabriel acquiert, dès lors, une vraie notoriété. Il est nommé président de la Société des artistes décorateurs puis devient chef d’Atelier à l’École nationale des Arts décoratifs.

Des meubles pour sinistrés aux appartements du Havre

En 1947, il est contacté par l’architecte Auguste Perret qui lui commande du mobilier pour les nouveaux appartements du Havre.Il travaillera ensuite dans l’hôtellerie, où il va décliner son concept de mobilier en série pour espaces restreints et se voit décerner, en 1949 la Légion d’honneur.

L’après René Gabriel

Il décède brutalement en 1950. Peu de temps après sa mort, le prix René Gabriel est créé. Il récompense les plus grands designers, comme Marcel Gascoin, Michel Boyer, Jean-Pierre Khalifa ou Pierre Guariche. René Gabriel reste, aujourd’hui encore, un modèle ayant bousculé l’histoire du meuble de série pour les jeunes décorateurs.

De nombreux livres ont été écrits sur le designer René Gabriel. Nous vous conseillons, notamment, “Des Arts décoratifs à la Reconstruction”, de Pierre Gencey (Norma – 2018).