4 étapes pour relooker vos meubles en mélaminé avec de la peinture

  • Vincent

Votre mobilier en mélaminé n’est plus au goût du jour. Au lieu de racheter de nouveaux meubles, pourquoi ne pas les repeindre pour leur donner une seconde vie ? Avant de vous lancer dans la rénovation de vos meubles de cuisine ou votre armoire, apprenez à connaître les spécificités de ces panneaux de bois et découvrez tous nos conseils pour peindre un meuble mélaminé.

Quelles sont les particularités d’un meuble en mélaminé ?

Longtemps considéré comme bas de gamme, le mélaminé est de nouveau présent dans nos intérieurs.

Qu’est-ce que le bois mélaminé ?

Ce n’est pas à proprement parler un bois. Concrètement, le mélaminé présente 3 couches :

  • Sa base est constituée d’un panneau de particules de bois aggloméré ou de MDF,
  • Elle est recouverte de papiers décoratifs adhésifs enduits de résine de mélamine thermocollante, appliquée à chaud.

Il s’agit donc plus exactement d’un panneau surfacé mélaminé (PSM).

Avantages et inconvénients des meubles en mélaminé

Quels sont les atouts et les points faibles du bois mélaminé ?

Les avantages du bois mélaminé

C’est un matériau solide et léger, à la surface lisse. Facile d’entretien, il est étanche et ne se tâche pas. En ameublement, il trouve ainsi sa place dans toutes les pièces : meubles de cuisine en façade ou en caisson, portes de placards, armoire à vêtements dans la chambre, tablettes de rangement dans la salle de bain…
Souvent disponible en blanc, il se décline en de nombreux coloris avec une finition variée :

  • en mat, satin, laqué, brillant, givré, verni ;
  • avec des décors et des textures aspect bois, tissu et même effet carrelage…

Dernier avantage ? Son prix, plus abordable qu’un bois brut ou massif comme le chêne.

Quels sont les inconvénients d’un meuble en mélaminé ?

Son revêtement est moins résistant que du bois ou du stratifié, notamment à la chaleur et à l’abrasion. En outre, les matériaux à base de panneaux de bois sont susceptibles de contenir du formaldéhyde. Privilégiez donc les panneaux de bois dits PBTF, moins polluants.

4 étapes pour repeindre un meuble en mélaminé

Comme le mélaminé est lisse, il est indispensable de le préparer avant la mise en peinture. Le choix de la peinture est, lui aussi, déterminant. Focus, pas à pas, pour la rénovation.

Étape 1 : préparer le meuble

Commencez par nettoyer et dégraisser votre meuble à l’aide d’un chiffon ou d’une éponge. Côté produit, vous pouvez utiliser de l’eau et du savon, de l’alcool à brûler, de l’acétone ou de l’ammoniaque dissolue. Veillez à porter un masque et à bien aérer la pièce. Laissez sécher.

Étape 2 : poncer légèrement

Utilisez un papier abrasif à grain fin (de 80 à 100) : l’idée est de préparer le meuble à la sous-couche sans l’abîmer. Un ponçage avec un geste circulaire doux et régulier, sans insister, pour ne pas creuser la surface. Nettoyez avec un chiffon humide.

Étape 3 : appliquer une sous-couche

C’est une étape importante, car le mélaminé présente des surfaces très lisses et le rendu risque de ne pas être uniforme si vous peignez directement le panneau de bois. La sous-couche d’accrochage spéciale mélaminé aide la peinture à bien adhérer aux supports MDF. Choisissez votre apprêt en fonction du type de peinture.

Étape 4 : choisir la bonne peinture

Pour la rénovation de vos meubles en mélaminé, privilégiez la peinture acrylique ou glycéro. Si vous repeignez des meubles de cuisine ou des meubles de salle de bain, veillez à opter pour une peinture résistante à l’eau.
Appliquer une première couche de peinture au rouleau sur le support en croisant les bandes (verticales, puis horizontales). N’hésitez pas à passer deux couches de peinture, notamment si votre meuble est foncé. Faites les finitions au pinceau si nécessaire.

Vous avez toutes les clés pour redonner vie à votre meuble en mélaminé. Vous manquez de temps pour repeindre vos meubles de cuisine ou de salle de bain ? Confiez votre projet à un artisan expérimenté qui s’en chargera pour vous !